Le réseau social de la nature

by Le 27 juin 2019

Le réseau social de la nature

by Le 27 juin 2019

Rassembler les cyclistes en Ontario

Les clubs locaux d'équitation tout-terrain sont le réseau social d'origine. À la Bytown Motorcycle Association (BMA) dans l'est de l'Ontario, ils rassemblent des motocyclistes de tous les horizons depuis plus de 60 ans.

« Si vous n'appartenez pas à une organisation, envisagez sérieusement d'y adhérer. C'est un point central pour tous les coureurs », explique Chris Davis, ancien président de BMA.

Mais ils ne se contentent pas d'entretenir les sentiers, ils proposent également des ateliers d'habiletés spéciales. Les membres peuvent en apprendre davantage sur les différents aspects de l'entretien, suivre un cours de secourisme, une formation GPS, ainsi qu'une formation aux compétences novices et intermédiaires. « Les gens aiment sortir pour socialiser et c'est une occasion d'apprendre », explique Chris. "Tous dans le but de rendre leur expérience sur le sentier plus enrichissante."

La Bytown Motorcycle Association est un groupe familial de plus de 500 membres qui se réunissent toute l'année pour des événements hors route locaux, y compris des événements caritatifs et des promenades amusantes. La BMA est également foyer au Calabogie Boogie – le premier événement de randonnée en Ontario. Situés à une heure à l'ouest d'Ottawa, les participants viennent de l'Ontario, du Québec et du nord-est des États-Unis pour découvrir certains des meilleurs terrains de conduite en Ontario. En fait, cet événement majeur de randonnée sur sentier injecte 100,000 XNUMX $ dans la communauté locale au cours de la fin de semaine de la fin de l'été.

Chris Davis est impliqué dans la BMA depuis qu'il a pris sa retraite après une carrière de 38 ans dans les Forces armées canadiennes. Un bon ami l'a exhorté à envisager la moto tout-terrain. Chris conduisait des motos depuis l'âge de 16 ans, mais n'avait jamais fait de tout-terrain. Son ami l'a emmené dans la forêt de Limerick pour essayer. Depuis cette première expérience sur les sentiers, Chris n'a pas regardé en arrière.

Il a toujours aimé les sports où il fallait se concentrer. La conduite hors route lui donne le même sentiment de aventure, comme le canoë et le kayak en eaux vives. «C'est excitant et cela exige votre attention afin que vous puissiez vous détendre et ne vous concentrer sur rien d'autre», explique Chris.

Mais ce qu'il apprécie le plus dans ce sport, ce sont les gens et la véritable camaraderie qu'il a connus au cours des neuf dernières années où il a roulé hors route. « Je rencontre des gens nouveaux et intéressants », explique-t-il. Les membres de BMA sont extrêmement diversifiés, tant sur le plan démographique que géographique. Il y a de jeunes familles, des gens à différentes étapes de leur carrière et des gens de tous horizons.

Chris a été président pendant cinq ans et directeur des adhésions, aidant à la défense des intérêts, à la collecte de fonds, au parrainage et à l'organisation de randonnées. En repensant à son temps avec l'organisation, Chris est le plus fier de la croissance du club. Lorsqu'il a commencé à faire du bénévolat, la BMA comptait 140 membres. Ils comptent maintenant 500 membres, plus 65 jeunes (moins de 16 ans). « C'est gratifiant de voir des jeunes aimer le sport et s'impliquer », remarque Chris.

Il apprécie la culture de la circonscription et la communauté qu'ils ont à Bytown. « Si vous arrivez sur une colline et que vous ne pouvez pas vous rattraper, ils vous aideront à monter votre vélo », explique Chris. "Personne ne juge."

Il a connu des coureurs et des mentors inspirants de première main au BMA. Il y a deux gars en particulier qu'il admire : Larry Murray et Paul Rodden. «Larry était un compétiteur et c'est un homme merveilleux qui prend le temps d'aider et d'encadrer les autres», explique Chris. « Paul est une source d'inspiration pour nous tous. Il vient chaque été rejoindre le club. Il roule toujours, est toujours positif et aime toujours rouler.

Paul est en effet très humble et adore rouler. Maintenant dans sa 79e année, Paul Rodden roule depuis 57 ans ! Ce n'est pas étonnant qu'il soit une source d'inspiration pour tant de pilotes, mais Paul ne comprend pas tout ce remue-ménage. Il aime simplement être en contact avec les gens, être sur les sentiers et s'amuser.

Vous vous demandez peut-être s'il y a un secret derrière son succès après toutes ces années. "Bonne génétique", plaisante Paul. Il assure qu'il n'y a pas de secret; juste garder la forme et être tenace. « C'est pourquoi je peux encore rouler », explique Paul. La conduite hors route est devenue une passion et un sport qui le maintient en forme physiquement et mentalement.

Originaire de l'Oklahoma, Paul se rend au Canada la moitié de l'année pour parcourir les sentiers de l'est de l'Ontario. Plus tard dans la vie, Paul a épousé une Canadienne qui possédait quatre acres sur le lac Sharbot. C'est ainsi qu'il a rencontré des riders au BMA et a commencé à faire du bénévolat au Calabogie Boogie.

Paul croit fermement au bénévolat et au soutien de ses associations de circonscription locales. Il vit selon la devise : « Si vous prenez, vous devez donner en retour ». Tout au long de son voyage personnel à moto aux États-Unis et au Canada, il a rejoint des clubs locaux et a redonné. Il aime la camaraderie, l'amitié et la liberté que l'on trouve sur les sentiers. Paul a toujours été curieux de connaître l'aspect technique des courses - comment les pistes sont aménagées, comment elles sont créées et comment les organisateurs gèrent toute la logistique comme le chronométrage et les points de contrôle.

Paul reconnaît tout le travail acharné des organisateurs pour organiser des événements et des manèges. Il aime vraiment être sur les sentiers et créer une excellente expérience de sentier pour les autres, surtout si cela signifie explorer et trouver des endroits pour créer de nouveaux sentiers. Il se consacre à rendre les sentiers les plus propres et les mieux balisés, afin qu'ils soient amusants pour les cyclistes et pour lui-même.

"Toute ma vie professionnelle, tout ce que je voulais faire, c'était prendre ma retraite et faire de la moto", explique Paul. "Quand je vais à cheval, j'ai l'impression d'être mort et d'être allé au paradis."

Paul est toujours prêt à partir sur les sentiers et cet été, il a hâte d'être de retour en Ontario. Chaque année, un petit groupe de coureurs à la BMA se réunissent en août pour une balade spéciale pour célébrer l'anniversaire de Paul - ils parcourent un mile par an nés - donc cette année, ils seront jusqu'à 79 miles. « Je deviens trop vieux pour ça », s'exclame Paul. "Cela devrait être en kilomètres, pas en miles!" Qu'ils sortent pour une courte course ou une longue tournée, il s'agit de sortir avec des amis et l'invitation ouverte de Paul à "Allons rouler!"

Chris et Paul aiment tous deux faire du bénévolat et passer du temps avec d'autres cyclistes au Association des motocyclistes de Bytown. Ce réseau de personnes a créé des liens sociaux avec d'autres qui partagent une passion similaire pour la conduite hors route et un désir de se lancer sur les sentiers.

Histoires hors route est une série de la Confédération des motocyclistes du Canada Conseil hors route pour raconter les vraies histoires de motocyclistes hors route à travers le Canada. Il partage des histoires intéressantes de remarquables conducteurs hors route de tous les jours, met en valeur le travail précieux qu'ils accomplissent dans nos communautés et l'impact positif de leurs efforts.[/ Vc_column_text] [/ vc_column] [/ vc_row]

Pin It sur Pinterest